Agile

Rôles et responsabilités du Product Owner

  • 16 juillet 2019

Le Product Owner (PO) joue un rôle particulier dans une équipe Agile. Vincent et Tedo tous les deux PO chez NeoLynk reviennent dans cet article sur les rôles et responsabilités du Product Owner.

Le PO est le seul à avoir une vision 360° en intervenant sur les différentes facettes du produit. En effet, le Product Owner est l’interlocuteur des développeurs, des designers, des marketers, des sponsors produits… Son rôle est d’apporter du liant en partageant la vision produit pour que l’ensemble des membres de l’équipe aillent dans la même direction et atteignent un objectif commun.

Pour mieux comprendre le rôle du PO, il est important dans un premier temps de distinguer un Chef de projet fonctionnel d’un Product Owner.

Quelles sont les différences entre un mode “produit” et un mode “projet” ?

Lorsque l’on parle de projet, celui-ci a obligatoirement un début et une fin. En revanche, dans une vision produit, nous sommes dans une démarche d’amélioration continue.

En cycle en V, le chef de projet tente de réaliser un livrable en respectant les délais imposés avec peu de marge de correction après la mise en production.

À l’inverse, dans une organisation Agile, le Product Owner apporte des évolutions au fur et à mesure dans une démarche itérative. Contrairement au chef de projet, le Product Owner intervient à un niveau stratégique, puisqu’il agit sur long terme pour son produit.

Vincent-product-owner

Quelle est la posture du Product Owner ?

Tout d’abord, le PO n’est pas un manager. Il n’a pas de relation hiérarchique avec ses coéquipiers. Ce n’est pas le “boss” de l’équipe mais le garant du produit.

Le PO a un rôle de communication interne sur le produit. Il est responsable de présenter les évolutions aux parties prenantes et aux différents interlocuteurs, par exemple lors de démo régulières.

Quels sont les soft skills du Product Owner ?

Le PO est au centre de la construction d’un produit qui a plusieurs facettes : marketing, technique, design, monétisation… Il doit créer une cohésion entre des équipes qui ne se connaissent pas toujours, n’ont pas forcément l’habitude de travailler ensemble, ne parlent pas le même langage, n’ont pas les mêmes expertises et les mêmes contraintes.

“Le Product Owner est avant tout un bon communicant !”

Étant garant du backlog, le PO recueille les demandes d’évolution produit, parfois nombreuses et pas toujours étayées. Il doit donc être capable de les prioriser voir même de les refuser si nécessaire. Savoir dire “non” avec diplomatie est une qualité indispensable pour un PO.

Tedo-product-owner

“L’organisation et l’empathie, autres clés de réussite pour un Product Owner”

Le PO est une machine à organiser et à mettre en place des process. Il est indispensable d’être rigoureux dans l’organisation des sprints, dans la rédaction des spécifications ou encore dans la gestion de la roadmap.

Par ailleurs, il est important que le PO soit le propre utilisateur de son produit. Il doit être dans une démarche empathique et tester son produit en se mettant le plus possible dans la peau de ses utilisateurs. Cela ne remplace évidemment pas les études utilisateurs.

Qu’est ce qu’un bon Product Owner ?

Un bon PO est pragmatique. Il doit être capable de faire avancer les projets liés au produit tout en s’assurant que celui-ci réponde aux objectifs de l’organisation et aux besoins de l’utilisateur. Attention à ne pas tomber dans le piège du PO “théoricien” ou du PO “fonceur” :

  • Le “théoricien” est le PO qui allonge la phase de conception, met en place des recherches ou des ateliers ad vitam eternam sans jamais se lancer dans la production.
  • Le “fonceur” est un PO centré uniquement sur la production et la livraison. Il fait avancer les projets mais ne lève jamais la tête pour analyser son produit et le corriger si nécessaire.

Un Product Owner pragmatique est dans une approche “test and learn” : il met en place des évolutions régulièrement, mesure les impacts à l’aide de KPI et réajuste le produit si besoin.

Un bon PO est polyvalent. Il doit être capable de comprendre les différentes dimensions de son produit du marketing au design, en passant par les problématiques techniques.

Un bon PO est un bon concepteur. Il doit penser à l’ergonomie de son produit, connaître les méthodes de marketing quantitatives, savoir mener des études utilisateurs et animer des ateliers créatifs. Le PO peut également être amené à réaliser lui-même les maquettes fonctionnelles.

Quelles sont les tâches du Product Owner ?

Les actions du Product Owner peuvent être partagées en 2 grandes familles :

Conception

  • Définir une vision en vue d’atteindre les objectifs produit
  • Suivre la roadmap
  • Imaginer l’expérience utilisateur
  • Etudier l’intérêt/faisabilité des fonctionnalités potentielles
  • Mener les études utilisateurs
  • Cadrer les projets à 360°

Production

  • Spécifier les user stories
  • Organiser et prioriser le backlog
  • Recetter les user stories
  • Définir les objectifs de sprints
  • S’assurer de la stabilité périmètre/coûts/délais
  • Participer aux différents rituels Agile
product-owner-kanban